Communiqué de presse

Communiqué de presse 

Un(e) coach littéraire pour aider les auteurs à publier leurs romans

L’écriture a le vent en poupe ! C’est en effet le moins que l’on puisse dire au regard des résultats d’un sondage Opinion Way. 32 % des répondants ont ainsi déjà écrit ou ont songé à écrire un livre.

Par ailleurs, 1,4 million de personnes possèdent un manuscrit et 400 000 ont déjà envoyé leur texte à une maison d’édition.

La passion de l’écriture au pays de Molière

Au pays de la langue de Molière, ces chiffres sont impressionnants et ont de quoi laisser songeurs quant à la passion des Français pour l’écriture. Et ce, d’autant plus que ce phénomène touche toutes les catégories de personnes, sans exception, comme le révèle le sondage.

Sexe, âge, milieu social, métier exercé ou lieu d’habitation, cet engouement ne connaît pas de frontières…

Quant aux motivations, si l’écriture constitue une forme de thérapie pour certains, d’autres y voient, selon le sondage, le moyen d’« entretenir la mémoire/l’histoire de la famille», ou « l’envie de raconter son histoire, son expérience » ; d’autres, enfin, abordent le domaine de la fiction en rédigeant des nouvelles ou des romans…

Apprendre à surmonter les difficultés de l’écriture

Reste que l’écriture constitue une épreuve, en particulier pour l’auteur en herbe… Entre les pièges de la grammaire et ceux de l’orthographe, l’organisation du texte, les difficultés sont nombreuses. Il lui faut également cerner au plus près l’expression de son ressenti et parvenir à intéresser les futurs lecteurs. D’où d’inévitables périodes de découragement, voire d’abandon, avec ce sentiment désagréable d’inachevé qui en découle.

Alors, comment aider les auteurs français à achever leurs manuscrits pour les rendre publiables ? A s’autoéditer ou à faire éditer leurs ouvrages ?

Peut-être en sollicitant les services d’une coach en écriture…

Édith de Buffrénil, passionnée d’écriture, auteure elle-même et créatrice du label « Eldebé », propose un programme spécial de coaching en écriture. Son objectif ?

Aider les auteurs à, littéralement, polir, fignoler, terminer leurs manuscrits, ce qui peut amener, parfois, à réécrire ou compléter certaines parties. Ensuite, il faut opter pour une de ces deux solutions : rechercher une maison d’édition, ou s’autoéditer. 

Edith établit pour cela une relation personnalisée avec chaque auteur, avec l’ambition, comme elle le souligne :

Que chaque auteur tire profit de cette collaboration, non seulement pour le manuscrit en cours, mais aussi lors de l’écriture des suivants.

Zoom sur le label Eldebé…

Pour les auteurs désireux de s’autoéditer, la coach poursuit son accompagnement notamment avec la réalisation de la maquette du livre (mise en page, organisation, rédaction des première et quatrième de couverture), le pilotage vers une solution d’imprimerie ainsi que la fourniture d’ISBN et le dépôt à la Bibliothèque nationale. A l’intention de ceux qui choisissent la totalité de ces options, elle a créé le label Eldebé.

Ce label s’applique essentiellement à des romans et des histoires romancées, des autofictions ou des textes poétiques à travers deux collections : la collection             « Poés«i»mages » et la collection « Récits ».

Dans la collection Poés « i » mages, on trouve ainsi des ouvrages mêlant écriture et visuels, poèmes et tableaux, comme c’est le cas pour « Le cœur étranger » de Laurence Chaudouët, « Vol d’oies sauvages » de Pierre Linglet ou encore « Intimes liaisons », écrit par Edith.

Quant à la seconde collection, Récits, on y trouve des romans abordant des sujets aussi divers que la guerre – « De guerre las » de Pierre Linglet, l’amour et la vie – « Violons d’automne » de Pierre Linglet, « Le baiser de Coursac » de Violette et Christophe Perin-Rubini.

 

A propos

Auteure et peintre à ses heures, Edith de Buffrénil écrit aussi des chansons.

Je crois que la créativité sous toutes ses formes doit conquérir davantage d’espace dans notre société actuelle.

Edith de Buffrénil a également été enseignante et a, raconte-t-elle,

Assidûment fréquenté les ateliers d’écriture, notamment ceux, du type béta-lecture, qui permettent les échanges critiques. C’est naturellement que je suis passée ensuite à la fonction de directrice d’ouvrage dans de petites maisons d’édition, puis à celle de coach littéraire.

IMG_0001

Cheminant entre l’art, la relation d’aide et la pédagogie, Edith propose un accompagnement correspondant à un vrai besoin, notamment à l’heure où l’autoédition connaît un véritable essor. Elle ajoute à ce propos :

Mon expérience du coaching m’a permis de vérifier le bien-fondé et l’efficacité de mes méthodes, que j’applique toujours dans un esprit de collaboration présent à chaque moment du travail.

Contact : http://edithdebuffrenil.fr/contact/

Adresse « Communiqué de presse » :  http://edithdebuffrenil.fr/communique-de-presse/

Voir aussi : http://www.relations-publiques.pro/46748/une-coach-litteraire-pour-aider-les-auteurs-a-publier-leurs-romans.html

Sur Bel7infos :http://www.bel7infos.eu/les-livres-eldebe/